Cannabidiol versus cancer

Le cancer de ce type est dû à la reproduction des cellules tumorales dans le tissu cérébral (veuillez remarquer que certaines tumeurs du cerveau ne sont pas cancers car on entend par « cancer » toute tumeur maligne originaire des cellules épithéliales). En effet, il faudrait se servir de l’appellation « tumeur cérébrale ». Une tumeur cérébral peut avoir un caractère primaire (cela veut dire que son origine est dans le cerveau) ou secondaire (si elle est due à une métastase depuis un autre foyer, ce qui est le cas pour le cancer des poumons ou des seins). La médecine n’est pas tout à fait sûre quant aux origines des tumeurs, mais actuellement les théories selon lesquelles le cannabidiol est susceptible de freiner la tumeur cérébrale gagnent du terrain. C’est sans doute une des plus graves maladies de civilisation du XXIème siècle les plus difficiles à guérir.

Le cannabidiol lui-même (en abrégé CBD) est parfois appelé « médicament de future ». C’est un composé chimique organique du groupe des cannabinoïdes présent dans le chanvre (le cannabis comprend au moins soixante substances chimiques appelées cannabinoïdes activant les récepteurs cannabinoïdes naturellement présents dans l’organisme). Cependant le tétrahydrocannabinol (en abrégé THC) est son composant principal responsable d’effets psychoactifs associés au cannabis. Depuis un certain temps, le THC est connu pour ses avantages médicinaux, et pour le cannabinoïde, les recherches ont été entamées récemment. Le cannabidiol semble présenter beaucoup plus d’avantages médicinaux que les différents médicaments pharmaceutiques disponibles sur le marché. En plus, ce cannabidiol peut freiner le cancer cérébral!

kobieta
freiner un cancer du cerveau

Questions difficiles du XXIème siècle, soit comment freiner le cancer cérébral

Une terme utilisée pour parler d’une tumeur du cerveau ou de la colonne vertébrale est celle de gliome. C’est une tumeur extrêmement difficile à guérir, et les statistiques restent défavorables. En Europe, les tumeurs cérébrales constituent la cause de la mort d’un patient sur neuf chez les hommes et d’un patient sur treize chez les femmes. Statistiquement la moitié des malades meurt au cours d’une année après le diagnostic, et ce n’est qu’un quart qui est capable de vivre plus de deux ans. C’est pourquoi les recherches portant sur la capacité du cannabidiol à freiner le cancer cérébral sont extrêmement importantes. Les scientifiques cessent peu à peu de douter et deviennent de plus en plus persuadés que le cannabis médicinal est efficace également dans le cas de cette maladie!

Selon les tests, les tumeurs malignes cérébrales les plus fréquentes (dites gliomes malignes) sont difficilement guérissables, et en pratique, elles appartiennent à la catégorie des tumeurs inguérissables. Malgré de nombreuses recherche sur ce champ, il semblait que rien de puisse changer… Mais pas définitivement ! Selon la théorie actuelle, le cannabidiol peut freiner le cancer du cerveau. Il est à souligner ici qu’en premier lieu, les méthodes de traitement traditionnelles (dont la radiothérapie et la chimiothérapie) étaient souvent inefficaces, et en plus, elles étaient (et elles sont toujours…) les sources de la souffrance des patients avec des effets secondaires désagréables. En second lieu, un gliome a une capacité de la métastase, par conséquent il est difficile de l’éliminer chirurgiquement. C’est pourquoi les propriétés curatives du cannabis dans le traitement de cette tumeur sont tellement prometteuses, et les recherches sur ce sujet doivent être reconnues être spectaculaire et marquant un tournant.

Cannabidiols versus cancer, soit comment freiner un cancer du cerveau

Les scientifiques ont déjà réussi à démontrer que les cannabinoïdes ont sans doute un potentiel exceptionnel dans le traitement des différentes formes du cancer. Il a été prouvé que le CBD peut freiner un cancer. Le cannabidiol a été identifié comme source potentielle des fitocannabinoïdes dans le traitement des tumeurs avant tout pour le maque de propriétés psychoactives. L’affirmation selon laquelle le cannabidiol est susceptible de freiner le cancer du cerveau devient de plus en plus réelle ! C’est une découverte d’une importance particulière qui peut contribuer à la découverte d’un médicament contre le cancer… ! Une équipe des scientifiques italiens et canadiens a entamé la recherche sur ce champ et elle a réussi à confirmer que l’efficacité du cannabidiol qui est susceptible de freiner la croissance des cellules d’un gliome. Actuellement, on étudie un type de cancer du cerveau particulièrement agressif. Ce sera la première étude de ce type visant à prouver qu’il est possible de traiter un cancer avec des médicaments à base du chanvre. Il ne nous reste qu’attendre les résultats.

kannabidiol

J´accepte de recevoir par voie electronique à l´adresse e-mail que j´ai indiqué les informations commerciales au sens de l´art. 10 par. 1 de la loi du 18 juillet 2002 relative à la fourniture de services électroniques de la part de Bionateo Sp. z oo o basé à Kalisz. J´accepte le traitement de mes données personnelles au sens de la loi du 29 août 1997 relative à la protection des données personnelles et de la loi du 16 juillet 2004 sur le droit des télécommunications à des fins de marketing par Bionateo Sp.z.o.o. qui a son siège à Kalisz et je déclare que la communication de mes données personnelles est volontaire et que j´ai été informé du droit de demander l´accès à mes données personnelles, de les modifier et de les supprimer